FrancaisAnglais

 

 

Qu'est-ce-que l'Euphonie Vocale

L'Euphonie Vocale est une technique psycho-corporelle vocale
et artistique unique. La pratique de l'Euphonie Vocale permet
de libérer sa voix, de s'épanouir, de contacter sa force
et de se transformer dans la joie.

En savoir plus

De la Grèce de Pythagore à la pratique de la médecine énergétique traditionnelle taoïste d’aujourd’hui et à la musicothérapie, la musique a une fonction thérapeutique et curative. L’homme occidental contemporain enfermé dans ses conditionnements peut, en adaptant la pratique du son et de la voix chantée à sa réalité, entrer dans la connaissance transmise par ces traditions afin de devenir plus conscient de ce qui l’anime, plus ouvert au monde, de se libérer, de s’épanouir.

C’est ce que propose l’Euphonie Vocale qui s’appuie sur trois principes de base : l’être humain est récepteur sonore, il est émetteur sonore, il est un corps-instrument qu’il est nécessaire d’accorder pour chanter harmonieusement.

Au début de sa vie embryonnaire puis foetale, l’être humain en formation reçoit par l’oreille qui est le premier organe sensoriel en place, des sons, des intentions et des informations dont toute sa vie humaine consciente et inconsciente sera imprégnée. La réceptivité au son de chacun est donc empreinte de toute la charge affective et émotionnelle du vécu foetal qui déterminera en grande partie la manière d’être au monde du futur adulte.

Chanter requiert d’abord un savoir-écouter. Au-delà du son s’épanouit le silence intérieur. “Sans le silence, la musique n’existe pas” écrit Guillevic. Au-delà du son s'épanouit le silence intérieur.
Le geste de la main ouverte, paume vers le ciel, expression simultanée du recevoir et du don illustre le second principe du chant thérapeutique qui est celui de l’homme émetteur. En venant au monde, le nouveau-né passe de l’état de réceptivité à la capacité à communiquer par le son (cris, pleurs). Comme tout phénomène sonore, la voix humaine est vibration et mise en résonance. L’acte du chant va offrir la possibilité de vivre le son-énergie résultant du mouvement vibratoire des atomes et d’entrer dans la loi de la résonance, une des grandes lois universelles.

Pour que le chant participe aux lois harmoniques, l’homme récepteur-émetteur doit, et c’est le troisième principe, accorder son corps-instrument afin de réunifier corps et psyché dans un processus d’équilibre, de croissance et d’accomplissement.

L’être humain est un instrument à cordes et à vent et la gestion du souffle est un des grands axes de travail. Les cordes vocales mises en vibration sur l’expir manifestent la vie dans le corps. La conscience de ce souffle comme le soulignent les traditions spirituelles aide au développement harmonieux de l’être humain, aux niveaux physique, émotionnel et mental, en relation avec le cerveau archaïque ou reptilien, le rhinencéphale et le néo-cortex.

Interprète de chants sacrés porteurs d’une tradition, j’inclus dans la méthode d’Euphonie Vocale, ce répertoire ainsi que le chant improvisé. Les notions de verticalité, de points de soutien et de résonance dans le corps sont abordées comme outils précieux pour se redresser entre terre et ciel, activer les centres énergétiques, dont le centre cardiaque, et libérer sa voix. L’attention aux sensations corporelles et aux impressions reçues par les sens en est le mât central.

La prise de conscience de nos modes de fonctionnement physiques, émotionnels et mentaux observables par la pratique du chant permet, dans un travail complémentaire, de se libérer des conditionnements qui nous entravent et nous enferment. 

 

© Mireille Marie  |  mireille.marie.ev@gmail.com  |  Mentions légales  |  Conception 2exVia avec MasterEdit©